Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Cancérologie /
× Imagerie

5 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Le GRPR : une nouvelle cible pour une approche théranostique des cancers du sein ?
Article Commenté
Source : J Nucl Med. 2017 ; 58(9):1401-1407
Le GRPR : une nouvelle cible pour une approche théranostique des cancers du sein ?
Dr Michael Soussan (HUPSSD, Hôpital Avicenne - Bobigny) le 20 Octobre 2017
Nos collègues de l’institut Bergonié à Bordeaux ont récemment étudié la prévalence de l’expression du récepteur du peptide de libération de la gastrine (gastrine releasing peptide receptor - GRPR) dans les cancers du sein. Le GRPR est un récepteur membranaire couplé aux protéines G dont le ligand endogène est le GRP (gastrine releasing peptide). Le GRP régule de nombreuses fonctions...
Lire la suite
Articles scientifiques (4)
Vos patients ont lu (1)
Article Commenté
Source : J Nucl Med. 2017 ; 58(9):1401-1407
Le GRPR : une nouvelle cible pour une approche théranostique des cancers du sein ?
Dr Michael Soussan (HUPSSD, Hôpital Avicenne - Bobigny) le 20 Octobre 2017
Nos collègues de l’institut Bergonié à Bordeaux ont récemment étudié la prévalence de l’expression du récepteur du peptide de libération de la gastrine (gastrine releasing peptide receptor - GRPR) dans les cancers du sein. Le GRPR est un récepteur membranaire couplé aux protéines G dont le ligand endogène est le GRP (gastrine releasing peptide). Le GRP régule de nombreuses fonctions...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Radiology. 2017 ; 284(2):432-442.
L'IRM fonctionnelle améliore l'identification du reliquat tumoral après traitement néo-adjuvant des cancers du col
Dr Michael Soussan (HUPSSD, Hôpital Avicenne - Bobigny) le 1 Septembre 2017
L’identification du reliquat tumoral après traitement néo-adjuvant par radio-chimiothérapie des cancers du col utérin localement avancés (stades IB2-IVA) est un élément majeur de la prise en charge complémentaire, faisant discuter la réalisation d’une chirurgie de clôture. La résection de reliquats tumoraux après radiochimiothérapie pourrait améliorer le pronostic, mais avec un risque...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Nucl Med. 2017 Jun 23. doi:10.2967/jnumed.117.197160.
Le TEP au 68Ga-PSMA impacte nettement la prise en charge des patients avec cancer de la prostate
Dr Michael Soussan (HUPSSD, Hôpital Avicenne - Bobigny) le 13 Juillet 2017
Cette étude conduite par une équipe australienne évaluait l’impact sur la prise en charge des patients atteints d’un cancer prostatique du TEP au 68Ga-PSMA. On connait aujourd’hui la bonne sensibilité de ce nouveau traceur, notamment en comparaison avec les traceurs à base de choline. On rappelle que le PSMA (Prostate Specific Membrane Antigene) est une...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Eur J Nucl Med Mol Imaging. 2017 ; 44(1):92-101.
Un nouvel agent d'imagerie pour le cancer de la prostate
Dr Michael Soussan (HUPSSD, Hôpital Avicenne - Bobigny) le 30 Juin 2017
Le PSMA (prostate specific membrane antigene) est un antigène transmembranaire exprimé par la plupart (>90%) des tumeurs de la prostate et de leurs métastases. L’expression du PSMA est nettement plus élevée dans les cellules malignes que dans l’épithélium prostatique, et des corrélations positives entre le niveau d’expression du PSMA en immunohistochimie et...
Lire la suite