Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Cancérologie /
× Biomarqueurs

13 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Mise au point
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Mars 2017
Biomarqueurs et immuno-oncologie : une première synthèse
Pr Christophe Borg (CHRU, Hôpital Jean-Minjoz - Besançon) le 28 Mars 2017
La recherche translationnelle en immuno-oncologie s’est développée et contribue dès aujourd’hui à une meilleure compréhension des mécanismes d’action des immunothérapies. L’intégration de ces paramètres biologiques permettra demain la stratification des patients éligibles à un traitement ciblant PD-1/PD-L1, à une combinaison d’immunothérapies...
Lire la suite
Articles scientifiques (13)
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
La neuro-oncologie à l'ESMO 2017 : pas de changement de pratique mais des pistes prometteuses
Dr Lauriane Eberst (Centre Léon Berard - Lyon) le 12 Septembre 2017
C’est le neuro-onologue autrichien Mathias Preusser qui a fait le condensé de la neuro-oncologie à l’ESMO 2017, retenant trois abstracts dans le domaine du glioblastome, qui comme on le sait, a connu peu d’avancées ces 10 dernières années. 
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Le vaccin anti-HPV ISA101 en combinaison avec le Nivolumab dans les cancers épidermoïdes p16+ : une stratégie intelligente !
Dr Lauriane Eberst (Centre Léon Berard - Lyon) le 11 Septembre 2017
L’HPV (human papillomavirus), et principalement HPV16, est responsable d’une bonne moitié des carcinomes épidermoïdes (CE) oropharyngés, et d’environ 60 à 80% des CE ano-génitaux (col de l’utérus, vagin, vulve, canal anal et pénis). 
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Quand Foundation Medicine s'intéresse aux données de vie réelle...
Dr Lauriane Eberst (Centre Léon Berard - Lyon) le 11 Septembre 2017
Est-il encore nécessaire de présenter Foundation Medicine, cette entreprise américaine spécialisée dans l’analyse des données moléculaires à grande échelle ? Dans ce travail, Foundation Medicine s’est alliée à une autre compagnie, Flatiron Health, qui développe des outils d’extraction et d’analyse de données cliniques à partir de dossiers médicaux informatisés (et anonymisés). Cette coopération permet donc de corréler les...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Vous reprendrez bien un peu de MOSCATO ?
Dr Lauriane Eberst (Centre Léon Berard - Lyon) le 10 Septembre 2017
L’objectif de l’étude française MOSCATO-01 était d’évaluer le bénéfice clinique de la génomique à haut débit (Massard et al, Cancer Discovery 2017). MATCH-R est une autre étude française dont le but est d’identifier les mécanismes moléculaires de résistance aux  
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
La biologie moléculaire dans les carcinomes de primitif inconnu... n'est pas d'une grande aide (pour l'instant) !
Dr Lauriane Eberst (Centre Léon Berard - Lyon) le 10 Septembre 2017
Les carcinomes de primitif inconnu (carcinoma of unknown primary – CUP) sont relativement rares, et de très mauvais pronostic (environ 20% de survie globale à 1 an). Dans quelques cas, on peut émettre une hypothèse sur la localisation la plus probable de la
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Le TAS-120, un inhibiteur de FGFR plein d'avenir
Dr Lauriane Eberst (Centre Léon Berard - Lyon) le 9 Septembre 2017
Les anomalies de la voie FGF/FGFR (fibroblast growth facor receptor) sont fréquemment retrouvées dans les cancers, et de nombreux inhibiteurs de FGFR sont apparus récemment en clinique. 
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Le CEA-CD3 TCB : un bispécifique... à suire !
Dr Lauriane Eberst (Centre Léon Berard - Lyon) le 9 Septembre 2017
Le CEA-CD3 TCB (pour T cell binder) est un anticorps monoclonal bispécifique développé par Roche, qui peut se lier en même temps à l’ACE (CEA en anglais) sur les cellules tumorales et au CD3 présent sur les lymphocytes T. Il permet donc d’activer les lymphocytes T
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting 2017
L'analyse génomique des tumeurs stromales gastro-intestinales est nécessaire à la prise en charge clinique des patients
Dr Marie Brevet (CHU Lyon - Bron) le 5 Juin 2017
Les mutations de KIT ou de PDGFRα représentent la majorité des mutations oncogéniques décrites dans les GIST et impactent directement la prise en charge clinique des patients. En revanche, l’impact des autres mutations ciblées par des panels élargis de gènes est peu connu.
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting 2017
Les nouvelles recommandations sur les limites de résection minimales ont permis de faire diminuer de 16% les reprises chirurgicales après tumorectomie mammaire initiale
Dr Marie Brevet (CHU Lyon - Bron) le 5 Juin 2017
Les reprises chirurgicales après tumorectomie initiale d’un cancer du sein sont fréquentes et souvent liées aux limites de résections chirurgicales jugées trop justes par le chirurgien. Les recommandations émises en mai 2014 acceptent des limites de résections minimales
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting 2017
L'hétérogénéité tumorale explique les différences de réponse aux traitements anti-HER2 dans le cancer du sein
Dr Marie Brevet (CHU Lyon - Bron) le 4 Juin 2017
L’hétérogénéité intra-tumorale est secondaire d’une part à la présence de différents clones de cellules dans la population tumorale et d’autre part à des modifications épigénétiques au sein de chaque clone. L’hétérogénéité de HER2 suit le même schéma avec d’une part une hétérogénéité génétique
Lire la suite