Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Cancérologie /
× Génito-urinaire

450 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
En attendant le futur, restons dans le présent ! Le cisplatine reste le meilleur en première ligne des carcinomes urothéliaux
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 Oct 25. doi: 10.1093/annonc/mdx692.
En attendant le futur, restons dans le présent ! Le cisplatine reste le meilleur en première ligne des carcinomes urothéliaux
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 17 Novembre 2017
Même si les recommandations de la prise en charge des cancers urothéliaux vont évoluer dans les semaines à venir, avec l’autorisation de deux immunocheckpoints, atezolizumab, pembrolizumab, en 1ère ligne des patients « unfit » au cisplatine, reste que le standard est, et demeurera sans doute encore un peu, de privilégier le cisplatine tant qu’il est possible. Ce qui n’est pas toujours le cas à l’heure actuelle…
Lire la suite
Articles scientifiques (405)
Vos patients ont lu (45)
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Sep 13:JCO2017735324.
PROTECT = protection insuffisante et conditionnée...
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 1 Décembre 2017
Après ASSURE, STRAC, PROTECT était le 3ème essai adjuvant comparant un inhibiteur de tyrosine kinase antiangiogénique (pazopanib (pazo)) à un placebo au décours de la néphrectomie de cancer du rein de type cellules claires, à risque élevé de rechute. Les résultats négatifs avaient été présentés par R Motzer en session orale à l’ASCO 2107. Les données plus complètes sont rapportées dans...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Am Acad Dermatol. 2017 ; 77(5):845-854
Risque de cancer sous traitement systémique psoriasique dans le registre Psolar
Dr Catherine Goujon (CHU - Lyon) le 30 Novembre 2017
Ce registre Psolar, établi en 2017, correspond à une cohorte prospective de patients d’âge ≥18 ans présentant un psoriasis modéré à sévère, candidat à un traitement systémique. Il concerne les populations d’Amérique du Nord et du Sud et d’Europe. Le but de cette étude est d’évaluer l’impact du traitement systémique (méthotrexate, anti-TNF et ustekinumab) sur la survenue de cancer, autre que le...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 Oct 17. doi: 10.1093/annonc/mdx680.
Immunocheckpoints et tumeurs germinales : une fausse révolution ?
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 29 Novembre 2017
Après le cancer de vessie, le cancer du rein, beaucoup d’espoirs étaient portés sur les immunocheckpoints dans le traitement des tumeurs germinales, notamment du fait de l’observation d’expression forte de PD-L1 sur échantillons tumoraux testiculaires. De plus cette expression était associée à un pronostic plus défavorable. Les tumeurs germinales réfractaires au cisplatine représentent une entité...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 Sep 10. doi: 10.1093/annonc/mdx518.
Cancer de la vessie et immunothérapie, quid après progression sous atézolizumab ?
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 29 Novembre 2017
Malgré les derniers évènements (résultats négatifs de la phase III, arrêt anticipé de l’ATU), l’atézolizumab a été récemment approuvé par l’EMA. Si l’on peut de nouveau être optimiste quant à la disponibilité d’un immunocheckpoint dans les mois à venir pour les patients atteints de carcinome urothélial, la question de « que faire après progression sous immunocheckpoint » risque de se poser, comme cela...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 Oct 25. doi: 10.1093/annonc/mdx692.
En attendant le futur, restons dans le présent ! Le cisplatine reste le meilleur en première ligne des carcinomes urothéliaux
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 17 Novembre 2017
Même si les recommandations de la prise en charge des cancers urothéliaux vont évoluer dans les semaines à venir, avec l’autorisation de deux immunocheckpoints, atezolizumab, pembrolizumab, en 1ère ligne des patients « unfit » au cisplatine, reste que le standard est, et demeurera sans doute encore un peu, de privilégier le cisplatine tant qu’il est possible. Ce qui n’est pas toujours le cas à l’heure actuelle…
Lire la suite
Article Commenté
Source : Lancet. 2017 Sep 12. doi: 10.1016/S0140-6736(17)32365-6.
Antiangiogéniques et carcinomes urothéliaux... le retour !
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 6 Octobre 2017
Malgré l’offensive massive et plutôt réussie des immunothérapies dans le traitement des carcinomes urothéliaux, d’autres pistes ont continué à être explorées. Rappelons que les tentatives de recours aux antiangiogéniques par le passé avaient été complexes sur le plan de la toxicité en particulier à type de complications thromboemboliques et saignements, avec le sunitinib et le bevacizumab...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Jul 5:JCO2016721985.
Immunocheckpoints et cancer du rein : l'histoire s'accélère. Juillet : publication de l'essai Checkmate 016, septembre : Checkmate 214 en présidentielle !
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 29 Septembre 2017
Nous l’avons tous observé au cours des derniers mois, le développement des immunocheckpoints dans les divers types tumoraux ne s’est pas fait selon une échelle temporelle classique, avec des phases I, puis d’extension, avant de passer directement aux phases III, et des molécules approuvées par la FDA sans phase III pour les carcinomes urothéliaux… Fulgurante également l’arrivée...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 ; 28(6):1346-1351.
PAZOTEST, ou le test du pazopanib dans les tumeurs germinales ?
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 28 Juillet 2017
Les tumeurs germinales sont connues pour leur chimiosensibilité et leur pronostic le plus souvent favorable. Néanmoins, certaines présentations, en particulier les TGNS (Tumeurs Germinales Non Séminomateuses), de mauvais pronostic justifient d’emblée d’un schéma semi-intensifié de chimiothérapie, selon le protocole GETUG 13. De même, en cas de rechute...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin Genitourin Cancer. 2017 ; 15(3):e521-e524.
Même les « moutons à cinq pattes » bénéficient de l'immunothérapie !
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 21 Juillet 2017
Pas de grande phase III de patients sélectionnés, ou de phase I-II hyper-encourageante, mais trois cas sortis de la vraie vie de présentations atypiques de cancers urogénitaux qui soulignent le bénéfice potentiel des immunocheckpoints dans notre sphère d’intérêt. Le premier cas est celui d’une patiente âgée de 71 ans, ayant bénéficié d’une prise en charge initiale par chimiothérapie...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Jun 23:JCO2017722967.
Sélection moléculaire et inhibiteur spécifique de MET dans le carcinome rénal papillaire et si « SAVOIR » faisait la différence ?
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 13 Juillet 2017
Si le cancer du rein est représenté majoritairement par les carcinomes à cellules claires (75 à 90% des cas), les carcinomes de type papillaires représentent la seconde entité, et se répartissent en 2 sous-groupes, type 1 et type 2. Comme pour le carcinome à cellules claires, des présentations de formes familiales ont permis une meilleure compréhension de la carcinogenèse...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Novembre 2017
« Cancer de la vessie : les promesses de l'immunothérapie »
le 29 Novembre 2017
« Dans le cancer de la vessie métastatique, l’immunothérapie est une alternative intéressante face à la seule chimiothérapie à base de cisplatine », annonce Martine Lochouarn dans le Figaro. Il s’agit « plus précisément, [d’] un groupe de molécules qui bloquent un mécanisme majeur par lequel les cellules cancéreuses échappent aux lymphocytes T du malade. Ces médicaments, les anti-PD1-PDL1, restaurent...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Novembre 2017
Immunothérapie et microbiote intestinal
le 29 Novembre 2017
Santé Magazine alerte : « L'immunothérapie, traitement prescrit chez les patients atteints d'un cancer du poumon ou encore de la vessie, et les antibiotiques ne font pas bon ménage révèlent des chercheurs français ». « Ces médicaments provoquent en effet un déséquilibre du microbiote intestinal ce qui n'est pas sans conséquence sur la réponse de l'organisme à ce traitement », explique le...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Cancer : les antibiotiques réduisent l'efficacité de l'immunothérapie »
le 17 Novembre 2017
« C'est ainsi que des spécialistes [de Gustave Roussy, l'Inserm, l'Inra, l'AP-HP, IHU Méditerranée Infection et l'université Paris-Sud] expliquent en partie pourquoi ce traitement novateur, très efficace, ne donne pas toujours les effets attendus », révèle Anne Jeanblanc dans Le Point. La journaliste rappelle au préalable que « l'immunothérapie est une véritable révolution thérapeutique, dont les bénéfices...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Septembre 2017
« Une substance anti-cancer dans le lait maternel ? »
le 1 Septembre 2017
Dans sa chronique pour Sciences et Avenir, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, indique que « des chercheurs de l'université de Lund, en Suède, viennent d'annoncer qu'une protéine présente dans le lait maternel avait la capacité d'éliminer des cellules cancéreuses. Cette découverte prometteuse devrait maintenant permettre...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Juillet 2017
« Nouvelle donne dans le cancer de la vessie »
le 21 Juillet 2017
« Les industriels multiplient les investissements sur ce marché. Mais l’échec de l’essai clinique de Phase III mené par Roche a jeté un froid », rapporte le journal qui note que cette fois « ce sont les cancers des voies urinaires qui ont mobilisé l'attention des participants au congrès de l'American Society of Clinical Oncology, grande messe annuelle de la cancérologie mondiale »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Cancer : l'effet néfaste des polluants de l'air, de l'eau et des sols »
le 13 Juillet 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, indique qu’« une exposition cumulative à différents polluants de l’air, de l’eau et des sols augmenterait de 10% l’incidence des cancers, suggère une étude épidémiologique publiée en mai 2017 dans Cancer ». « Des chercheurs américains de plusieurs grandes Universités du pays ont compilé des...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Gènes mutants : nouvelles estimations du risque de cancer du sein et de l'ovaire »
le 13 Juillet 2017
« Des chercheurs ont établi de nouvelles estimations du risque de cancer du sein ou de l'ovaire chez des femmes porteuses des mutations génétiques les plus courantes (BRCA1 ou BRCA2), qui augmentent les probabilités de développer une tumeur dans ces organes », révèle La Croix. « L'étude [dont les résultats Les résultats sont publiés mardi dans le Journal of the American Medical...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Avril 2017
« Les télomères, extrémités des chromosomes, peuvent prédire le risque de cancer »
le 28 Avril 2017
« Impliqués dans le processus de vieillissement et les pathologies liées à l'âge, les télomères, ces petits capuchons qui couvrent les extrémités des chromosomes, pourraient prédire le risque de cancer, tous types confondus. Ces travaux viennent d'être présentés au congrès de l'association américaine pour la recherche sur le cancer à Washington », annonce Le Parisien...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Enquête sanitaire : comprendre l'affaire du docétaxel »
le 27 Mars 2017
« Plusieurs décès liés à la prise de médicaments génériques à base de docétaxel ont éveillé les soupçons des autorités sanitaires. Une enquête est en cours », fait savoir Santé Magazine. Il précise que « le docétaxel est une molécule utilisée pour produire des médicaments destinés à soigner plusieurs types de cancer : le cancer du sein, le cancer gastrique...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Il existe des cancers de riches et des cancers de pauvres »
le 10 Mars 2017
« La localisation du cancer dépend de la condition socio-économique du malade. Une observation qui serait, en partie, expliquée par les comportements différents adoptés selon les milieux sociaux », révèle Le Figaro. « Les cancers des lèvres-bouche-pharynx, de l’estomac et du foie sont davantage observés parmi les populations défavorisées. Au contraire...
Lire la suite