Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Immunothérapie

50 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Premier essai d'immunothérapie de phase 3 positif dans l'adénocarcinome gastrique/oesogastrique
Article Commenté
Source : Lancet. 2017 Oct 5. doi: 10.1016/S0140-6736(17)31827-5.
Premier essai d'immunothérapie de phase 3 positif dans l'adénocarcinome gastrique/oesogastrique
Dr Stefano Kim (CHRU - Besançon) le 29 Novembre 2017
Suite aux résultats prometteurs de l’essai de phase II Keynote-059, le pembrolizumab (un anti-PD1) a récemment obtenu l'autorisation de la FDA pour son utilisation dans les adénocarcinomes gastriques ou œsogastriques PD-L1 positifs (≥1%), réfractaires à au moins 2 lignes de chimiothérapie. Cette fois-ci, un autre anti-PD1, le nivolumab, démontre un bénéfice significatif de la survie dans la même...
Lire la suite
Articles scientifiques (31)
Vos patients ont lu (19)
Article Commenté
Source : Melanoma Research 2017 ; 27:485-491
Radiothérapie concomitante des patients atteints de mélanome métastatique recevant des inhibiteurs de PD1 : une combinaison efficace et sûre
Dr Caroline Dutriaux (CHU - Bordeaux) le 29 Novembre 2017
Les antiPD1 ont largement démontré leur efficacité et leur supériorité par rapport à l’ipilimumab et à différents schémas de chimiothérapie dans le traitement du mélanome avancé ou métastatique. Au fil de l’évolution, certains patients restent toutefois éligibles à d’autres modalités thérapeutiques, notamment la radiothérapie (RT), en cas de métastases cérébrales, de maladie extra-crânienne...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 Oct 17. doi: 10.1093/annonc/mdx680.
Immunocheckpoints et tumeurs germinales : une fausse révolution ?
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 29 Novembre 2017
Après le cancer de vessie, le cancer du rein, beaucoup d’espoirs étaient portés sur les immunocheckpoints dans le traitement des tumeurs germinales, notamment du fait de l’observation d’expression forte de PD-L1 sur échantillons tumoraux testiculaires. De plus cette expression était associée à un pronostic plus défavorable. Les tumeurs germinales réfractaires au cisplatine représentent une entité...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 Sep 10. doi: 10.1093/annonc/mdx518.
Cancer de la vessie et immunothérapie, quid après progression sous atézolizumab ?
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 29 Novembre 2017
Malgré les derniers évènements (résultats négatifs de la phase III, arrêt anticipé de l’ATU), l’atézolizumab a été récemment approuvé par l’EMA. Si l’on peut de nouveau être optimiste quant à la disponibilité d’un immunocheckpoint dans les mois à venir pour les patients atteints de carcinome urothélial, la question de « que faire après progression sous immunocheckpoint » risque de se poser, comme cela...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Aug 16. doi: 10.1200/JCO.2017.72.5069.
L'immunothérapie, pour les carcinomes bronchiques à petites cellules aussi ?
Pr Virginie Westeel (CHRU, Hôpital Jean-Minjoz - Besançon) le 29 Novembre 2017
L’étude KEYNOTE-028 est une étude ouverte de phase Ib du pembrolizumab dans 20 cohortes de tumeurs PD-L1 positives (PD-L1≥ 1%), dont nous avons déjà rapporté les résultats de la cohorte de mésothéliomes pleuraux malins. La publication d’Ott et al. présente les données d’efficacité et de tolérance du pembrolizumab dans les carcinomes bronchiques neuroendocrines à petites...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Lancet. 2017 Oct 5. doi: 10.1016/S0140-6736(17)31827-5.
Premier essai d'immunothérapie de phase 3 positif dans l'adénocarcinome gastrique/oesogastrique
Dr Stefano Kim (CHRU - Besançon) le 29 Novembre 2017
Suite aux résultats prometteurs de l’essai de phase II Keynote-059, le pembrolizumab (un anti-PD1) a récemment obtenu l'autorisation de la FDA pour son utilisation dans les adénocarcinomes gastriques ou œsogastriques PD-L1 positifs (≥1%), réfractaires à au moins 2 lignes de chimiothérapie. Cette fois-ci, un autre anti-PD1, le nivolumab, démontre un bénéfice significatif de la survie dans la même...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Lancet Oncol. 2017 ; 18(5):631-639.
Des résultats prometteurs pour les anti-PD1 dans le carcinome épidermoïde de l'oesophage réfractaire aux traitements standards
Dr Stefano Kim (CHRU - Besançon) le 29 Septembre 2017
Après échec d’une première ligne de chimiothérapie, les options thérapeutiques des carcinomes épidermoïdes de l’œsophage sont limitées. Le gefitinib, un ITK anti-EGFR, n’a pas démontré de bénéfice significatif dans un essai de phase 3, et l’irinotecan semble peu efficace dans cette situation, d’après une analyse rétrospective. Les réponses objectives y étaient respectivement de...
Lire la suite
Article Commenté
Source : N Engl J Med. 2017 Sep 10. doi: 10.1056/NEJMoa1709030.
Traitement adjuvant par nivolumab (NIVO) comparé à l'ipilimumab (IPI) après résection complète d'un mélanome de stade III ou IV : étude randomisée en double aveugle, de phase 3 (CheckMate 238)
Dr Caroline Dutriaux (CHU - Bordeaux) le 29 Septembre 2017
NIVO et IPI sont 2 inhibiteurs des points de contrôle approuvés pour le mélanome métastatique, domaine dans lequel ils ont radicalement transformé la survie des patients depuis quelques années. L’IPI est également approuvé aux Etats-Unis pour le mélanome de stade III réséqué, à la dose de 10 mg/kg, sur les données d’une étude de phase 3 démontrant une amélioration de la survie sans...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Aug 30:JCO2016717629.
Echec de l'association chimiothérapie - ipilimumab en 1ère ligne des carcinomes bronchiques épidermoïdes
Pr Virginie Westeel (CHRU, Hôpital Jean-Minjoz - Besançon) le 29 Septembre 2017
Cette étude de phase III évalue l’intérêt de l’association du blocage de CTLA4 à la chimiothérapie de première ligne dans les carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC) de type épidermoïde. La synergie de l’association antiCTLA-4 – chimiothérapie dans des modèles précliniques murins et la particulière immunogénicité des carcinomes épidermoïdes incitaient à l’évaluer dans...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Jul 5:JCO2016721985.
Immunocheckpoints et cancer du rein : l'histoire s'accélère. Juillet : publication de l'essai Checkmate 016, septembre : Checkmate 214 en présidentielle !
Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André - Bordeaux) le 29 Septembre 2017
Nous l’avons tous observé au cours des derniers mois, le développement des immunocheckpoints dans les divers types tumoraux ne s’est pas fait selon une échelle temporelle classique, avec des phases I, puis d’extension, avant de passer directement aux phases III, et des molécules approuvées par la FDA sans phase III pour les carcinomes urothéliaux… Fulgurante également l’arrivée...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Le profil d'efficacité et de tolérance du Nivolumab similaire chez les sujets âgés ou les PS2 par rapport à la population générale
Dr Sébastien Couraud (CHU Lyon - Pierre-Bénite) le 11 Septembre 2017
L’étude CheckMate 171 est une étude de cohorte prospective de tolérance menée en Europe avec 809 patients atteints de carcinomes épidermoïdes métastatiques traités par Nivolumab en seconde ligne (42%) ou plus. Les résultats en population globale sont
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Décembre 2017
« Lancement d'une vaste étude sur l'immunothérapie dans le cancer du poumon »
le 1 Décembre 2017
C’est ce que titre le magazine Sciences et Avenir qui rappelle au préalable que « les cancers du poumon non à petites cellules (NSCLC) regroupent trois pathologies différentes qui constituent 85% des cas de cancers pulmonaires et sont responsables chaque année d'environ 1,5 million de décès ». « Ces dernières années, les médecins avaient fondé beaucoup d'espoir sur l'immunothérapie, une nouvelle.
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Novembre 2017
« Cancer de la vessie : les promesses de l'immunothérapie »
le 29 Novembre 2017
« Dans le cancer de la vessie métastatique, l’immunothérapie est une alternative intéressante face à la seule chimiothérapie à base de cisplatine », annonce Martine Lochouarn dans le Figaro. Il s’agit « plus précisément, [d’] un groupe de molécules qui bloquent un mécanisme majeur par lequel les cellules cancéreuses échappent aux lymphocytes T du malade. Ces médicaments, les anti-PD1-PDL1, restaurent...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Novembre 2017
« Anticancéreux : les associations de patients se mobilisent pour "des prix plus réalistes" »
le 29 Novembre 2017
« Les patients français n'ont pas accès à certains médicaments innovants contre le cancer [comme le pembrolizumab] car les négociations entre l'Etat et les laboratoires s'enlisent autour de la question de la fixation des prix », révèle le site Allodocteurs.fr de France Info. Il livre « les explications de Jean-Pierre Thierry, conseiller médical de France Assos...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Novembre 2017
Immunothérapie et microbiote intestinal
le 29 Novembre 2017
Santé Magazine alerte : « L'immunothérapie, traitement prescrit chez les patients atteints d'un cancer du poumon ou encore de la vessie, et les antibiotiques ne font pas bon ménage révèlent des chercheurs français ». « Ces médicaments provoquent en effet un déséquilibre du microbiote intestinal ce qui n'est pas sans conséquence sur la réponse de l'organisme à ce traitement », explique le...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Septembre 2017
« Mélanome : une nouvelle solution thérapeutique »
le 29 Septembre 2017
Top Santé fait savoir que « deux études internationales, l'une basée sur l'immunothérapie, l'autre sur des thérapies ciblées, ont permis de réduire le mélanome et empêcher la récidive de ce cancer de la peau ». « Combiner plusieurs traitements serait efficace pour empêcher la propagation et la progression du mélanome, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale New England...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Septembre 2017
« Les limites de l'immunothérapie dans le cancer du poumon »
le 29 Septembre 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, révèle que « jusqu'à un quart des patients atteints d’un cancer du poumon développent également une maladie auto-immune », selon une étude publiée dans JAMA Oncology. « Selon les auteurs, cette présence simultanée pourrait empêcher les patients de bénéficier d'une immunothérapie...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Septembre 2017
« Ose Immuno s'allie au Gercor pour s'attaquer au cancer du pancréas »
le 29 Septembre 2017
« Au début de l'été, OSE Immunotherapeutics a subi un revers boursier après avoir dû suspendre, temporairement, le recrutement des patients de l'étude clinique de phase III en cours de son candidat médicament phare, Tedopi, dans le cancer du poumon avancé », fait savoir le journal Les Echos. « Nous avons décidé de faire une pause, car nous avons constaté un déséquilibre précoce du ratio...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Septembre 2017
« Les personnes âgées peuvent aussi être traitées efficacement contre le cancer »
le 29 Septembre 2017
« Les personnes âgées souffrant d’un cancer sont sous représentées dans les essais cliniques », or « avec le vieillissement de la population, les personnes âgées représentent une part croissante des patients atteints de cancer », remarque le journal Les Echos. « De ce fait, il n'y a pas vraiment, pour elles, de traitements de référence, comme le montre une récente étude qui a mis en lumière...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Septembre 2017
« Cancer : combiner les traitements, c'est l'avenir »
le 29 Septembre 2017
« De retour du congrès de l'ASCO, le Dr Dominique Pierrat fait le point sur les innovations présentées aux spécialistes du monde entier », dans Top Santé. Le spécialiste cite Bonnie Addario, une rescapée d'un cancer du poumon jugé inopérable en 2001 :« Plus de médicaments ont été approuvés dans le cancer du poumon en deux ans que dans les quarante années précédentes. L'objectif est que...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Juillet 2017
« L'immunothérapie fera-t-elle augmenter le coût des traitements anti-cancer ? »
le 21 Juillet 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, fait savoir qu’« une étude suggère que le coût déjà exorbitant des traitements anti-cancer risque encore d’augmenter du fait de l'arrivée de l'immunothérapie ». « Et ce n'est pas la concurrence entre les laboratoires produisant ces traitements anti-cancer nouvelle génération...
Lire la suite