Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Cancérologie /
× Sénologie

460 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Plusieurs mécanismes biologiques de résistance secondaires aux inhibiteurs de l'aromatase pour des stratégies thérapeutiques de deuxième ligne plus personnalisées ?
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 Oct 4. doi: 10.1093/annonc/mdx483.
Plusieurs mécanismes biologiques de résistance secondaires aux inhibiteurs de l'aromatase pour des stratégies thérapeutiques de deuxième ligne plus personnalisées ?
Pr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 3 Novembre 2017
Les mutations ESR1 (gène codant pour le RE) sont rares au niveau d’une mammaire primitive, mais il est bien connu à présent, qu’elles apparaissent chez les patientes traitées par des inhibiteurs de l'aromatase (IA). Les auteurs de cet article ont étudié, de façon prospective, les modifications génétiques qui pouvaient survenir au niveau de l’ADNtc chez 83 patientes présentant un cancer du sein métastatique...
Lire la suite
Articles scientifiques (243)
Cas cliniques (2)
Vos patients ont lu (215)
Article Commenté
Source : Lancet Oncol. 2017 Oct 13. pii: S1470-2045(17)30603-4.
Cancer du sein : les bisphosphonates amélioreraient la survie... si MAF non amplifié indépendamment du statut ménopausique...
Pr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 1 Décembre 2017
On se souvient qu’une méta-analyse de l’Early Breast Cancer Trialists’ Collaborative Group (EBCTCG), publiée dans le Lancet en 2015, montrait que les bisphosphonates (BP) diminuaient le risque de récidive osseuse et amélioraient la survie globale, mais à la condition qu’ils soient administrés après la ménopause, relançant l’intérêt de ces traitements dans cette indication...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Am Acad Dermatol. 2017 ; 77(5):845-854
Risque de cancer sous traitement systémique psoriasique dans le registre Psolar
Dr Catherine Goujon (CHU - Lyon) le 30 Novembre 2017
Ce registre Psolar, établi en 2017, correspond à une cohorte prospective de patients d’âge ≥18 ans présentant un psoriasis modéré à sévère, candidat à un traitement systémique. Il concerne les populations d’Amérique du Nord et du Sud et d’Europe. Le but de cette étude est d’évaluer l’impact du traitement systémique (méthotrexate, anti-TNF et ustekinumab) sur la survenue de cancer, autre que le...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Mol Cancer Res. 2017 ; 15(11):1608-1622.
ADAM12 : une nouvelle cible antitumorale et antiangiogénique dans le cancer du sein ?
Pr David Smadja (Hôpital Européen Georges-Pompidou - Paris) le 16 Novembre 2017
Les protéines de la famille ADAM sont des métalloendopeptidases transmembranaires et sécrétées. Tous les ADAM sont caractérisés par une organisation en 5 régions : un prodomaine, un domaine métalloprotéases, un domaine deìsinteìgrine, une région riche en cystéines et une région de type EGF (epidermal growth factor). Ces protéines ADAM ont de nombreux rôles dans la promotion...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 ; 28(10):2420-2428.
Cancers du sein triple négatifs : vers une définition plus (bio)logique ?
Pr William Jacot (ICM, Institut régional du Cancer de Montpellier) le 3 Novembre 2017
Un vieux différend règne de part et d’autre de l’Atlantique concernant le seuil de positivité des récepteurs hormonaux (RH) dans le cancer du sein, impactant à la fois la notion d’hormonodépendance (et les indications d’hormonothérapie adjuvante) et la définition des cancers du sein triple négatifs. L’Amérique du Nord considère en effet un seuil de positivité de 1%, le Vieux Continent restant plutôt sur...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 Oct 4. doi: 10.1093/annonc/mdx483.
Plusieurs mécanismes biologiques de résistance secondaires aux inhibiteurs de l'aromatase pour des stratégies thérapeutiques de deuxième ligne plus personnalisées ?
Pr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 3 Novembre 2017
Les mutations ESR1 (gène codant pour le RE) sont rares au niveau d’une mammaire primitive, mais il est bien connu à présent, qu’elles apparaissent chez les patientes traitées par des inhibiteurs de l'aromatase (IA). Les auteurs de cet article ont étudié, de façon prospective, les modifications génétiques qui pouvaient survenir au niveau de l’ADNtc chez 83 patientes présentant un cancer du sein métastatique...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Nucl Med. 2017 ; 58(9):1401-1407
Le GRPR : une nouvelle cible pour une approche théranostique des cancers du sein ?
Dr Michael Soussan (HUPSSD, Hôpital Avicenne - Bobigny) le 20 Octobre 2017
Nos collègues de l’institut Bergonié à Bordeaux ont récemment étudié la prévalence de l’expression du récepteur du peptide de libération de la gastrine (gastrine releasing peptide receptor - GRPR) dans les cancers du sein. Le GRPR est un récepteur membranaire couplé aux protéines G dont le ligand endogène est le GRP (gastrine releasing peptide). Le GRP régule de nombreuses fonctions...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Thromb Haemost. 2017 ; 15(10):1981-1988.
Les taux de cellules tumorales circulantes sont associés à la survenue de thrombose chez les patientes atteintes de cancer du sein métastasé
Pr David Smadja (Hôpital Européen Georges-Pompidou - Paris) le 17 Octobre 2017
La thrombose associée au cancer est un phénomène clinique fréquent et cette dernière constitue la deuxième cause de décès chez les patients cancéreux. L’absence de biomarqueur fiable de ce risque thrombotique rend la prise en charge de ces malades difficile et les stratégies de prévention par anticoagulants difficiles à appréhender. Le score de Khorana qui évalue ce risque thrombotique...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Thromb Res. 2017 ; 159:24-32.
Les vésicules extracellulaires induisent l'activation et l'agrégation plaquettaire dans le cancer du sein de façon dépendante et indépendante du facteur tissulaire
Dr Nicolas Gendron (Hôpital Bichat-Claude-Bernard - Paris) le 17 Octobre 2017
Depuis quelques années, de nombreux chercheurs s’intéressent au rôle des vésicules extracellulaires ou microparticules dans la physiopathologie du cancer et de la thrombose veineuse. Ces vésicules extracellulaires dérivées des cellules cancéreuses peuvent être divisées principalement en microvésicules et exosomes et semblent avoir un rôle dans les processus métastasiques et de...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin Cancer Res. 2017 ; 23(18):5384-5393.
La numération des cellules tumorales circulantes (CTC) : un paramètre pronostique indépendant chez des patientes traitées par une chimiothérapie néoadjuvante
Pr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 6 Octobre 2017
Depuis quelques années, la valeur pronostique de la numération des CTC (par la technique CellSearch) a été démontrée par plusieurs études et méta-analyses au stade métastatique. Les données sont moins nombreuses en situation précoce mais plusieurs études valident aussi la valeur pronostique. Les Allemands viennent de publier les résultats d’une étude ancillaire à l’essai GeparQuattro...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Aug 30:JCO2017733246
Le Z-endoxifène, métabolite actif du tamoxifène, pourrait être demain une nouvelle thérapie hormonale pour les cancers du sein RE+ !
Pr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 22 Septembre 2017
On se souvient que le tamoxifène (tam) est une prodrogue, qui doit être métabolisée en endoxifène au niveau du foie par des enzymes dont la CYP2D6, pour être active et avoir un effet anti-tumoral. Des études ont mis en évidence le fait que le tam pourrait être moins actif chez les femmes “métaboliseurs lentes“ en raison d’un polymorphisme génétique CYP2D6. Sur la base d’études...
Lire la suite
Cas Clinique
Douleur/cancer sein : attention au diagnostic de douleur psychogène
Dr Fabrice Lakdja (Institut Bergonié - Bordeaux) le 19 Avril 2002
Une femme de 70 ans présente un cancer du sein récidivant. Elle se plaint de douleurs au niveau du sein droit et de la paroi thoracique.(EVA=8) Les symptômes existent depuis un an. Plusieurs opioïdes ont été essayés, mais rapidement arrêtés du fait de vomissements. La mlade a également bénéficié de blocs nerveux neurolytiques. Peu après, la douleur persiste. La malade présente en outre une faiblesse et un inconfort au niveau de la cuisse droite. Elle devient dépressive du fait des échecs thérapeutiques. Il a été considéré que le problème le plus important était de...
Lire la suite
Cas Clinique
Douleur/cancer du sein : hormonothérapie parfois efficace sur les douleurs
Dr Fabrice Lakdja (Institut Bergonié - Bordeaux) le 19 Avril 2002
Une femme de 75 ans a été mastectomisée pour cancer du sein gauche il y a 30 ans. Elle se présente avec des douleurs du membre supérieur gauche. L’intensité douloureuse augmente régulièrement depuis 18 mois ; il existe en outre une perte de force musculaire de la main et de l’avant-bras. Le bras se tuméfie et bien qu’aucune masse ne soit palpable, un diagnostic de présomption évoque une récurrence tumorale. Elle est traitée par tamoxifène. En 3 mois, la tuméfaction du membre s’atténue, mais les signes neurologiques persistent. La douleur est perçue de manière...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Décembre 2017
« L'impact de la viande rouge sur les risques de cancers »
le 1 Décembre 2017
« Les résultats des travaux réalisés sur la cohorte NutriNet-Santé portent à croire que la viande rouge influence les risques de cancer au global », fait savoir Santé Magazine. « En 2014, l’équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle a remarqué un lien entre la consommation de charcuterie et l’incidence de cancer du sein. Ces mêmes chercheurs publient aujourd’hui...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Décembre 2017
« Cancer du sein : un coussin pour le confort post-opératoire »
le 1 Décembre 2017
La Dépêche annonce que « toutes les femmes opérées pour un cancer du sein à l’Institut Curie recevront un coussin en forme de cœur ». « Ce coton moelleux épouse la forme de l’aisselle et les pourtours de la poitrine. Utilisé en post-opératoire, il diminue les tensions tissulaires et soulage les douleurs causées par l’œdème », précise le journal. Il ajoute que ce cousin sera utile « pour la chirurgie...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Décembre 2017
« Quels sont les meilleurs légumes pour la santé ? »
le 1 Décembre 2017
« Il nous faut manger 5 portions de fruits et légume par jour pour rester en bonne santé. Certains légumes nous y aident plus que d'autres », fat savoir Santé Magazine qui indique « ceux à privilégier dans nos assiettes ». Le magazine détaille ainsi  les vertus santé de « la betterave, la carotte, les épinards, les poireaux, les tomates »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Décembre 2017
« Cancer du sein : des mammographies plus fréquentes chez les femmes en surpoids ? »
le 1 Décembre 2017
« D'après une nouvelle étude suédoise [du Karolinska Institutet], les femmes dont l'indice de masse corporelle est supérieur à 25 devraient faire des mammographies de dépistage du cancer du sein plus fréquemment que les autres », fait savoir Femme Actuelle. « En effet, en analysant 2012 cas de cancer du sein survenus en Suède entre 2001 et 2008, les chercheurs ont...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Dépistage cancer du sein : le bon moment, c'est après 50 ans »
le 17 Novembre 2017
« La concertation scientifique et citoyenne organisée sur le dépistage du cancer du sein a débouché sur une rénovation du dispositif, avec une meilleure information des femmes. C'était urgent ! », affirme le Dr Dominique Pierrat dans Top Santé. « Dans mon service, on observe une augmentation de la taille des cancers du sein chez des femmes de moins de 50 ans qui attendent pour consulter car elles ont entendu...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Un logiciel calcule pour chaque femme le risque de cancer du sein »
le 17 Novembre 2017
« Développé par une société française, cet outil intègre quatre facteurs de risque puis suggère la fréquence à laquelle des examens de contrôle seront nécessaires », révèle le journal Les Echos. « Personnaliser le dépistage du cancer du sein. C'est l'objectif du logiciel MammoRisk, développé par la société française Statlife et qu'explore l'Institut Gustave Roussy. Cet outil calcule...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Octobre rose : un site pour tout savoir sur le tatouage après-cancer du sein »
le 3 Novembre 2017
« Pour se réapproprier leur corps marqué par la maladie, notamment par le cancer, et se réconcilier avec l’image renvoyée par leur miroir, de plus en plus de femmes pensent à se faire tatouer », indique La Dépêche. « Mais cette démarche n’est pas toujours évidente quand on n’est pas familière avec cet univers. Et se faire tatouer sur une cicatrice soulève de nombreuses questions sur le plan médical. Le site...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Cancer du sein : la chimiothérapie évaluée au cas par cas »
le 3 Novembre 2017
Le Dr Dominique Pierrat et la journaliste Aurélia Dubuc indiquent que « les tests génomiques expérimentés depuis bientôt 15 ans pour évaluer l'intérêt de mettre ou non en place une chimiothérapie adjuvante après une opération du sein pour éviter de potentielles métastases ont désormais fait la preuve de leur efficacité ». « Dans le traitement du cancer du sein, l'intérêt d'une chimiothérapie est désormais...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Cancer du sein : de nouvelles avancées ! »
le 3 Novembre 2017
A l’occasion d’Octobre rose, Version Fémina fait le point « sur les progrès qui améliorent la vie des malades et le pronostic des tumeurs ». Le magazine rappelle que l’on compte « cinquante-quatre mille nouveaux cas chaque année », mais note heureusement que « les traitements actuels sont moins pénibles et de plus en plus pointus ». Version Fémina liste ainsi : - « Une chirurgie moins lourde »,...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Octobre 2017
« Cancer du sein : l'importance des soins supports pour faire face au traitement »
le 20 Octobre 2017
« Les femmes atteintes d'un cancer du sein ont besoin d'un accompagnement psychologique constant et de soins complémentaires pour mieux supporter les traitements et combattre la maladie. Forts de ce constat, les centres anti-cancer améliorent leur prise en charge », remarque Marie Claire. « Aujourd’hui la plupart des centres anticancer proposent des entretiens avec une psycho-oncologue et des groupes de...
Lire la suite