Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Cancérologie /
× Sénologie

388 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Efficacité du tamoxifène... un lien avec le génotypage CYP2D6 ?
Article Commenté
Source : Clin Cancer Res. 2017 ; 23(8):2019-2026
Efficacité du tamoxifène... un lien avec le génotypage CYP2D6 ?
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 26 Mai 2017
On se souvient que le tamoxifène est un promédicament qui doit subir un métabolisme pour être actif et ainsi avoir une activité pharmacologique. Le CYP2D6 assurant la formation de l’endoxifène et du 4-hydroxy-tamoxifène, métabolites actifs issus du tamoxifène, l’étude de son polymorphisme pourrait être importante pour proposer un traitement adapté à chaque patiente...
Lire la suite
Articles scientifiques (203)
Cas cliniques (2)
Vos patients ont lu (183)
Article Commenté
Source : Clin Cancer Res. 2017 ; 23(8):2019-2026
Efficacité du tamoxifène... un lien avec le génotypage CYP2D6 ?
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 26 Mai 2017
On se souvient que le tamoxifène est un promédicament qui doit subir un métabolisme pour être actif et ainsi avoir une activité pharmacologique. Le CYP2D6 assurant la formation de l’endoxifène et du 4-hydroxy-tamoxifène, métabolites actifs issus du tamoxifène, l’étude de son polymorphisme pourrait être importante pour proposer un traitement adapté à chaque patiente...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 May 2. doi: 10.1093/annonc/mdx184.
Préservation médicamenteuse de la fertilité dans le cadre du cancer du sein : résultat d'une étude randomisée par blocage ovarien par agonistes de la GnRH
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 19 Mai 2017
Toute patiente se doit d’être informée des risques d’infertilité liés à son traitement par chimiothérapie (CT) (néo)adjuvante ainsi que des techniques de préservation pouvant être appliquées dans son cas. L’une des méthodes possible (la plus anciennement étudiée) est le blocage ovarien par agonistes de la GnRH. Cette dernière technique...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Lancet Oncol. 2017 ; 18(5) 654-662.
Des bains de bouche à la déxaméthasone en prévention des mucites en lien avec l'évérolimus : un nouveau standard ?
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 12 Mai 2017
Depuis la communication des résultats de l’étude BOLERO 02, la prescription d’un traitement par exémestane + évérolimus représente une option thérapeutique intéressante pour nos patientes présentant un cancer du sein métastatique RH+/HER2-neg. Toutefois, l’effet secondaire le plus fréquent, responsable non seulement d’une altération de la qualité...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Apr 11:JCO2016714147.
Les antracyclines restent d'actualité pour le traitement adjuvant des cancers du sein HER2 neg
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 21 Avril 2017
JL Blum vient de publier dans le Journal of Clinical Oncology, les résultats d’une étude appelée ABC, présentée lors de l’ASCO 2016, qui regroupe en réalité les données et résultats de trois essais prospectifs, conduits en adjuvant chez des patientes ayant un cancer du sein HER2 neg (RH+ ou RH neg). Le traitement expérimental consistait en 6 cycles de...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Psychooncology. 2016 Dec 29. doi: 10.1002/pon.4362.
Adhésion au traitement médicamenteux chez les survivantes au cancer du sein : quel rôle joue la dépression ?
Dr Jean-Pierre Mérel (CHU de Montpellier) le 15 Mars 2017
Aux Etats-Unis, le coût de la non-observance des traitements médicamenteux était estimé en 2010 à plusieurs centaines de millions de dollars, l’absence d’adhésion ou les réticences à suivre les traitements conduisant à une augmentation des hospitalisations et de la morbidité aussi bien que de la mortalité...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Jan 30:JCO2015631010.
RCB (Residual Cancer Burden) et Survie à long terme : travaux du MD Anderson : acte 2 !
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 10 Février 2017
Rappelons qu’en 2007, le MD Anderson (Houston, États-Unis) a présenté un outil intéressant pour évaluer la qualité de la réponse histologique après chimiothérapie (CT) néoadjuvante, publié par W.F. Symmans et al. : il s’agit d’un index de maladie résiduelle appelé RCB index (Residual Cancer Burden), destiné à évaluer la maladie résiduelle...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : 15ème Cours Francophone supérieur sur les Cancers du sein et les Cancers de l’ovaire
Synthèse du groupe RPC5 : cancers du sein triple négatifs (CSTN)
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 26 Janvier 2017
Ils représentent environ 15% des cancers du sein (CS) et constituent le parent pauvre des tumeurs mammaires de ces dernières années en matière de progrès thérapeutiques du fait : - d’une définition purement négative (absence d’expression du RE, RP et HER2) ; - de l’extrême hétérogénéité biologique des cellules tumorales. Si l’on considère, les premières classifications moléculaires des CS, les TN étaient réparties en tumeurs
Lire la suite
Compte Rendu
Source : 15ème Cours Francophone supérieur sur les Cancers du sein et les Cancers de l’ovaire
Synthèse du groupe RPC4 - Cancers HER2+ : situation adjuvante
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 25 Janvier 2017
Le message de la session traitement adjuvant des cancers du sein HER2+ peut être en un mot : ne changeons rien !! … et attendons les résultats de l’étude APHINITY évaluant l’efficacité du double blocage HER2 (Trastuzumab + Pertuzumab) en plus de la chimiothérapie qui vont être présentés lors de l’ASCO 2017
Lire la suite
Compte Rendu
Source : 15ème Cours Francophone supérieur sur les Cancers du sein et les Cancers de l’ovaire
Synthèse du groupe RPC 3 : cancers du sein luminaux
Pr Paul Cottu (Institut Curie - Paris) le 25 Janvier 2017
La session consacrée aux cancers luminaux de ce 15ème cours de Nice – Saint-Paul sur les cancers du sein et gynécologiques a abordé trois questions clés de pratique clinique quotidienne. Comment pratiquer au mieux l’évaluation diagnostique et pronostique initiale ? Anne Vincent-Salomon (Biologie des tumeurs, Institut Curie)
Lire la suite
Compte Rendu
Source : 15ème Cours Francophone supérieur sur les Cancers du sein et les Cancers de l’ovaire
Synthèse du groupe RPC4 - Cancers HER2+ : phase avancée
Pr Paul Cottu (Institut Curie - Paris) le 25 Janvier 2017
Deux aspects très différents de la prise en charge des cancers du sein HER2+ avancés ont été abordés au cours de cette session. La désescalade thérapeutique. La mise en évidence de l’apport du trastuzumab dans cette situation clinique s’est faite au début des années 2000 en combinaison avec la chimiothérapie
Lire la suite
Cas Clinique
Douleur/cancer sein : attention au diagnostic de douleur psychogène
Dr Fabrice Lakdja (Institut Bergonié - Bordeaux) le 19 Avril 2002
Une femme de 70 ans présente un cancer du sein récidivant. Elle se plaint de douleurs au niveau du sein droit et de la paroi thoracique.(EVA=8) Les symptômes existent depuis un an. Plusieurs opioïdes ont été essayés, mais rapidement arrêtés du fait de vomissements. La mlade a également bénéficié de blocs nerveux neurolytiques. Peu après, la douleur persiste. La malade présente en outre une faiblesse et un inconfort au niveau de la cuisse droite. Elle devient dépressive du fait des échecs thérapeutiques. Il a été considéré que le problème le plus important était de...
Lire la suite
Cas Clinique
Douleur/cancer du sein : hormonothérapie parfois efficace sur les douleurs
Dr Fabrice Lakdja (Institut Bergonié - Bordeaux) le 19 Avril 2002
Une femme de 75 ans a été mastectomisée pour cancer du sein gauche il y a 30 ans. Elle se présente avec des douleurs du membre supérieur gauche. L’intensité douloureuse augmente régulièrement depuis 18 mois ; il existe en outre une perte de force musculaire de la main et de l’avant-bras. Le bras se tuméfie et bien qu’aucune masse ne soit palpable, un diagnostic de présomption évoque une récurrence tumorale. Elle est traitée par tamoxifène. En 3 mois, la tuméfaction du membre s’atténue, mais les signes neurologiques persistent. La douleur est perçue de manière...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« L'aspirine à faible dose contre le cancer du sein »
le 26 Mai 2017
« 81 mg d'aspirine par jour suffiraient à diminuer le risque de cancer du sein (…), selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Breast Cancer Research. Elle pourrait être prescrite en prévention aux femmes », fait savoir Top Santé. « Les chercheurs de « City of Hope » (Los Angeles), un centre de recherche et de traitement indépendant du cancer...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du sein : un soutien-gorge pour détecter les anomalies »
le 26 Mai 2017
« Agé de 18 ans, [Julián Ríos Cantú], un Mexicain a eu l'idée de créer un soutien-gorge capable de détecter le cancer du sein. Avec trois de ses collègues [de son entreprise, Higia Technologies], ils ont équipé une pièce de lingerie de 200 capteurs sensoriels qui mesurent la texture, la température et la couleur de la poitrine », fait savoir France Soir...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du sein : les thérapies alternatives de soutien validées par la science »
le 19 Mai 2017
Le Parisien indique que « la Society for Integrative Oncology (SIO) publie de nouvelles recommandations sur les bénéfices de thérapies psychocorporelles à suivre, dont la méditation et le yoga, pendant et après le traitement du cancer du sein, basées sur des essais cliniques qui ont évalué 80 pratiques alternatives ». « Parmi les nombreuses thérapies psychocorporelles existantes, des chercheurs de l'université de Columbia ont mis en évidence les...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer : pourquoi une malade doit lancer une cagnotte pour payer son traitement ? »
le 12 Mai 2017
« Une femme atteinte d'un cancer a lancé une cagnotte pour financer son traitement thérapeutique, désormais non pris en charge par la Sécurité sociale », indique L’Express. « Malade d'un cancer du sein métastatique (…) depuis 2009, Leslie Salut a trouvé, sur les conseils de son oncologue, une solution étonnante. Alors que son traitement n'est plus remboursé à 100%...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Dépistage du cancer du sein : un nouveau programme en deux temps »
le 12 Mai 2017
« La ministre de la Santé a annoncé le lancement d’un programme de dépistage organisé, adapté aux tranches de 25 ans et de 50-74 ans, pour mieux garantir la santé des femmes », fait savoir Santé Magazine. Il rappelle en préambule que « le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus meurtrier chez la femme en France, avec près de 12.000 décès...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du sein : le rôle majeur de l'alimentation pendant l'adolescence »
le 5 Mai 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière fait savoir que « les femmes privilégiant des aliments sains à l'adolescence auraient moins de risques de développer un cancer du sein dans leur vie ». « Selon une récente étude américaine, les femmes qui ont eu une alimentation...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Des fraises contre le cancer du sein ? »
le 5 Mai 2017
« D'après une nouvelle étude menée conjointement par la Polytechnic University (en Italie) et par la European University of the Atlantic in Santander (en Espagne), [les fraises] pourraient (…) lutter... contre le cancer du sein », révèle Top Santé. « Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont réalisé deux expériences. La première consistait à cultiver...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Avril 2017
« Cancer du sein : la pollution atmosphérique accroît les risques »
le 28 Avril 2017
« Les particules fines issues de la pollution atmosphérique favoriseraient également le risque de développer un cancer du sein. En cause ? Une augmentation de la densité mammaire propice au développement de tumeurs. C’est du moins le constat inquiétant que dresse une étude publiée dans la revue médicale Breast Cancer Research », révèle Femme Actuelle...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Avril 2017
« Cancer du sein : le bisphénol S le rend agressif »
le 28 Avril 2017
« Les femmes à risque de développer un cancer du sein hormono-dépendant lié au gène BRCA1 devrait se méfier des produits contenant du bisphénol S. Ce produit chimique rendrait les cellules cancéreuses plus agressives », selon les résultats d'une étude présentée au congrès de la société américaine d'endocrinologie à Orlando en Floride aux Etats-Unis, révèle...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Avril 2017
« Cancer du sein : dormir trop réduit les chances de survie »
le 21 Avril 2017
Top Santé révèle que « les femmes atteintes d'un cancer du sein qui dorment neuf heures par nuit auraient moins de chances de survie comparées à celles qui dorment huit heures », selon une étude, parue dans le British Journal of Cancer. « Les chercheurs de la Harvard T.H. Chan School of Public Health à Boston (Etats-Unis) ont examiné les données portant...
Lire la suite