Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Cancérologie /
× Gastro-entérologie

65 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Pratiques cancérologiques en fin de vie
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2008 ; 26(23):3860-6.
Pratiques cancérologiques en fin de vie
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 26 Février 2016
S’il est une question qui insiste dans le débat éthique de la cancérologie, c’est bien celle de la fin de vie. Rappelons ici un article déjà ancien mais qui peut servir de base au débat. Une définition simple de pratiques de mauvaise qualité est ici proposée : les trois points considérés comme démontrant une pauvre qualité de la prise en charge de fin de vie sont...
Lire la suite
Articles scientifiques (57)
Vos patients ont lu (8)
Article Commenté
Source : Lancet Oncol. 2016 ; 17(6):717-26.
Les inhibiteurs de PD-1 dans le cancer gastrique : des résultats positifs
Dr Stefano Kim (CHRU - Besançon) le 28 Mars 2017
Les patients avec un cancer gastrique avancé ont un pronostic péjoratif. Le taux de survie globale à 5 ans ne dépasse pas les 5%, et moins de 10-15% des patients sont en vie à 2 ans de leur diagnostic. Chez les patients réfractaires à la chimiothérapie de première ligne, même si les antiangiogéniques ciblant le VEGFR2...
Lire la suite
Article à la une - mediScoop
Source : Revue de presse MediScoop du 11-01-2017
Cancer colorectal : AINS et aspirine à faible dose au coude à coude après une première néoplasie
Mme Aude Rambaud (Boulogne) le 11 Janvier 2017
Chez les personnes présentant une néoplasie colorectale, la prise d’AINS réduit le risque de tumeur maligne métachrone mais est associée à des effets indésirables importants. L’effet préventif de l’aspirine à faible dose est moins important mais ce traitement mieux toléré peut être prescrit plus largement. C’est ce que montre une méta-analyse parue dans le BMJ.
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting
PET-PANC : évaluation prospective multicentrique de l’apport du PETscan dans le diagnostic et la prise en charge du cancer du pancréas
Dr Jérôme Desramé (Lyon) le 7 Juin 2016
Le scanner TAP est l’examen de référence pour le diagnostic et le bilan d’extension du cancer du pancréas. Cependant, en cas de petite tumeur (<20 mm), il s’avère non contributif dans 20 % à 30 % des cas : la réalisation d’une écho-endoscopie est recommandée dans cette situation (http://www.tncd.org/). La place du PETscan reste mal définie.
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting
Impact de la localisation tumorale colique sur la survie globale et la survie sans progression dans le cancer colorectal métastatique : analyse de l’étude CALGB/SWOG 80405 (Alliance)
Dr Jérôme Desramé (Lyon) le 6 Juin 2016
Plusieurs études rétrospectives récentes ayant suggéré que, dans le cancer colorectal métastatique (CCRm), les tumeurs coliques droites (TCD) avaient un moins bon pronostic que les tumeurs coliques gauches (TCG) (Loupakis F, JNCI 2015), l’impact de la localisation tumorale sur la survie globale (SG) et la survie
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting
ESPAC-4 : étude de phase III randomisée, multicentrique comparant la gemcitabine et la gemcitabine associée à la capecitabine dans le traitement adjuvant de l’adénocarcimone du pancréas
Dr Jérôme Desramé (Lyon) le 6 Juin 2016
La gemcitabine ou le 5 fluorouracile pendant 6 mois sont les deux standards du traitement adjuvant de l’adénocarcinome du pancréas reséqué. Cependant, au vue des résultats obtenus avec ces molécules (survie globale d’environ 23 mois), l’intérêt d’une intensification de la chimiothérapie reste une question majeure.
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting
La radiothérapie métabolique confirmée comme nouvelle arme dans le traitement des TNE bien différenciées
Pr Côme Lepage (CHU - Dijon) le 6 Juin 2016
Netter-1 est la première étude randomisée à tester la radiothérapie métabolique dans les TNE bien différenciées du grêle. Cette technique repose sur la capacité de fixation des analogues de la somatostatine par les TNE sur les récepteurs SST...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting
Carcinomes épidermoïdes de l’œsophage métastatiques : jusqu’où doit-on aller ?
Pr Côme Lepage (CHU - Dijon) le 6 Juin 2016
Peu de données sont disponibles quand à l’utilité de traiter les patients atteints de carcinomes épidermoïdes de l’œsophage métastatiques. Néanmoins nous traitons les patients en état conservé par des chimiothérapies à base de 5FU et de sel de platine...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting
Immunoscore®, la biologie en renfort de la classification TNM : la i-TNM
Pr Côme Lepage (CHU - Dijon) le 6 Juin 2016
Depuis le milieu des années 2000 cette équipe a développé une analyse globale de la réaction immunitaire au niveau du site de la tumeur primitive. Dans cette analyse sont pris en compte la nature, l’orientation fonctionnelle, la densité et la localisation des populations de cellules immunitaires...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting
Y a-t-il un effet de la localisation de la tumeur primitive colique sur le pronostic ? La biologie moléculaire pour expliquer le phénotype
Pr Côme Lepage (CHU - Dijon) le 6 Juin 2016
Une analyse de base de données de l’essai thérapeutique (CALGB / SWOG 80405) a révélé des différences en termes de survie globale en fonction de la localisation droite-gauche des tumeurs primitives. Le Surveillance Epidemiology and End Results Program (SEER) est une...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ASCO - Annual Meeting
Carcinomes épidermoïdes superficiels invasifs de l’œsophage : l’association résection sous-muqueuse plus radio-chimiothérapie pourrait être une nouvelle option thérapeutique
Pr Côme Lepage (CHU - Dijon) le 6 Juin 2016
Dans le carcinome épidermoïde de l’œsophage le traitement endoscopique par mucosectomie, pour les lésions dont le diamètre est inférieur à 3 cm, non ulcérées, bien ou moyennement différenciées m1 ou m2 est la technique de référence...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Il existe des cancers de riches et des cancers de pauvres »
le 10 Mars 2017
« La localisation du cancer dépend de la condition socio-économique du malade. Une observation qui serait, en partie, expliquée par les comportements différents adoptés selon les milieux sociaux », révèle Le Figaro. « Les cancers des lèvres-bouche-pharynx, de l’estomac et du foie sont davantage observés parmi les populations défavorisées. Au contraire...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Cancer : en 25 ans, la mortalité a chuté de 25% aux États-Unis »
le 10 Février 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, indique que « l'American Cancer Society a publié son rapport 2017, mettant en avant une baisse des taux de mortalité par cancer de 25% depuis le pic de 1991 aux États-Unis ».
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
« Vitamine C : de premiers résultats encourageants dans la lutte contre les cancers du poumon et du pancréas »
le 27 Janvier 2017
« Une étude américaine teste actuellement les premiers effets d'un traitement combinant traitements par chimiothérapie ou radiothérapie et doses élevées de vitamine C en intraveineuse. Les premiers résultats concentrés sur les cancers du poumon et du pancréas, les deux plus meurtriers, sont encourageants », révèle Le Parisien...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Octobre 2016
« Le cancer, une maladie socioprofessionnelle ? »
le 21 Octobre 2016
« Le risque de cancer diffère en fonction de la catégorie socio-professionnelle, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention. Riches et pauvres ne sont pas exposés au même type de cancer », révèle Top Santé. Il indique que « les chercheurs de l'Huntsman Cancer Institute...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2016
« Cancer : certains ‘remèdes naturels’ seraient dangereux pour la santé »
le 17 Mars 2016
« Selon une nouvelle étude israélienne, certains remèdes de phytothérapie seraient contre-indiqués dans le cadre d'un traitement contre le cancer. Dans le viseur des chercheurs : le curcuma, le thé vert et le cumin noir », indique Top Santé. « Des chercheurs du Technion-Israel Institute of Technology (Israël) viennent de révéler que 57% des patients atteints par un cancer complètent leur traitement...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2016
« La survie à un cancer de la prostate, du sein ou du côlon s'améliore »
le 3 Mars 2016
« La durée de vie des patients adultes atteints des trois cancers les plus fréquents en France (prostate, sein et côlon-rectum) a sensiblement augmenté ces dernières années. Selon un rapport rendu public ce mardi, réalisé par quatre institutions, « les tendances observées sont encourageantes » », indique Le Parisien. « Cette étude est le troisième rapport sur la survie des adultes atteints de cancer en France métropolitaine à être publié conjointement par...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Février 2016
« Il faut penser la vie après le cancer »
le 19 Février 2016
A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, le 4 février, Le Journal du Dimanche publie un entretien avec Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, qui « promet une meilleure prise en charge des patients ». Celui-ci déclare ainsi : « Nous cherchons à être parmi les «meilleurs élèves» du plan cancer national, lancé il y a 2 ans par le président de la République. L’AP-HP traite, grâce à une offre extrêmement complète...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Décembre 2015
« Le curcuma, épice anti-cancer ? »
le 17 Décembre 2015
« Différentes études sur les rongeurs l'ont promu « épice anticancer », mais les bienfaits du curcuma sur l'homme restent encore à prouver », affirme Le Figaro. « Condiment vedette de la cuisine indienne, il est aussi employé dans les médecines traditionnelles asiatiques depuis des siècles pour ses vertus digestives, anti-inflammatoires, anti-infectieuses, mais aussi pour les propriétés antioxydantes que lui confère sa forte teneur en polyphénols. Or qui...
Lire la suite